Contrer le vieillissement de la peau

Ce que l’on appelle communément la peau est en fait l’addition de deux composantes soit le derme et l’épiderme. L’épiderme, la couche superficielle de la peau en contact avec l’extérieur est très fin, son épaisseur n’est que d’environ 0,02 millimètre sur le visage par exemple. Le peeling, terme anglais signifiant « en train de peler » se propose de détruire de façon contrôlée et limitée l’épiderme, voire les couches superficielles du derme, dans le but d’obtenir la régénération des couches détruites.

Les couches situées en dessous de celles détruites seront stimulées et produiront des fibres élastiques et du collagène qui vont donner à la peau davantage de densité et d’uniformité pour un teint plus éclatant. Il existe différents types de peelings, chacun traitant d’une problématique particulière, mais tous sont mis en œuvre par l’application d’un produit sur l’épiderme en vue de sa destruction. C’est le praticien qui déterminera la solution la plus adaptée au cas à traiter, selon son phototype de peau et du résultat à obtenir.

Causes et manifestations du vieillissement cutané

Le vieillissement en général et le vieillissement cutané en particulier se manifestent de façon très différente selon les individus et ses causes sont diverses. Dès trente ans pour certains, beaucoup plus tard pour d’autres, le derme et l’épiderme s’affinent et la peau perd en élasticité et n’est plus assez fournie en eau. Les causes du vieillissement cutané peuvent être d’ordre génétique ou environnemental comme la pollution, le stress ou le tabac et l’alcool, ou la conjugaison de plusieurs de ces facteurs.

Plus tôt on entreprendra de gommer les attaques du vieillissement, meilleurs seront les résultats. Si la problématique est prise en charge dès son apparition, les séances de peeling pourront être relativement espacées et il suffira d’entretenir régulièrement la peau par l’élimination des irrégularités dès leur apparition. Dans tous les cas, c’est un praticien spécialisé et expérimenté, après avis de son dermatologue, qui sera en mesure de déterminer avec précision le traitement à entreprendre ainsi que le rythme auquel il doit intervenir, dans un environnement sanitaire sans reproche.

Les différents types de peelings

Le peeling a pour but essentiel de favoriser la production d’élastine et de collagène par l’application de différents produits adaptés à chaque type de soins. L’acide glycolytique agit sur l’épiderme pour exfolier la peau vieillie. La peau neuve qui va la remplacer sera plus homogène et plus lisse. Ce peeling élimine de manière efficace les imperfections à la surface de l’épiderme pour redonner à la peau tout son éclat pour un effet bonne mine immédiatement visible par le resserrement des pores, un changement dans la pigmentation de la peau qui sera également plus lisse et plus ferme.

Le peeling ALG, utilisant l’acide lactique dont l’action blanchit la peau, permet d’éliminer les ridules et de corriger la surface de la peau en douceur. Il favorise la pénétration dans le derme des produits actifs tout en diminuant la synthèse de la mélanine. Au terme du traitement la qualité de la peau sera améliorée et les flétrissures auront disparu.

Le troisième type de peeling est le peeling TCA qui agit sur le derme en profondeur moyenne. Le résultat de ce peeling plus abrasif est fonction  du dosage du dérivé de l’acide acétique dont il est composé. Ce produit n’est pas toxique et ne provoque aucune allergie et les résultats d’un tel peeling sont spectaculaires immédiatement.